LA PREHENSION OU MOTRICITE FINE

  • Post author:
  • Post category:crèche

Qu’est-ce que c’est ?

La motricité fine est l’ensemble de mouvements précis, coordonnés, contrôlés, plus ou moins volontaires, des petits muscles de la main et des doigts que l’on va mobiliser. Cela correspond à saisir un objet, le lancer, le porter à la bouche, dessiner, colorier et découper.

L’enfant apprend à manipuler divers objets grâce au jeu et met ainsi en place différentes stratégies de préhension.

On peut distinguer sept (7) composantes de la motricité fine qui peuvent être des outils utiles à l’accompagnement de l’enfant dans l’acquisition et le développement de cette aptitude.

I/- L’approche

Il s’agit du suivi visuel + la coordination oculomotrice.

Action : préparation de la main et de l’extension du bras vers l’objet convoité

Jeux : hochets +/- souples aux couleurs vives et/ou sonores

II/- La préhension

C’est la façon dont la main va se saisir de l’objet.

Action : l’enfant va adapter sa préhension à la spécificité de l’objet (sa forme, sa texture, sa forme, son poids)

Jeux: puzzles avec des pièces de tailles différentes ; balles souples avec des boucles flexibles dans lesquelles l’enfant pourra entremêler ses doigts.

                            III/- Le transport

Il s’agit ici d’une coordination de réflexion et de mouvements.

Action : Retenir un objet pendant un déplacement.

Jeu de transvasement 1: 10 billes, 2 petits  bols (1 contenant les billes, l’autre vide), 1 petite cuillère à melon. S’aidant de la cuillère à melon, l’enfant transvase les billes d’un bol à l’autre.

Jeu de transvasement 2 : 1 boite vide de 12 œufs, 1 petit bol contenant 12 petites boules de papier de différentes couleurs, 1 cuillère à café. Peindre dans chaque alvéole. A l’aide de la cuillère à café, l’enfant devra transvaser chacune des petites boules de papier dans l’alvéole correspondant à la couleur de la boule de papier.

                            IV/- Le relâchement volontaire

Action : c’est le geste qui correspond au relâchement volontaire des doigt à un moment et un endroit précis pour y déposer l’objet tenu

Jeux de transvasement : Ref composante précédente.

Jeux d’empilement : Kappla

                            V/- Les manipulations dans la main

Il s’agit ici de l’aptitude à déplacer l’objet d’un endroit de la main à un autre.

Il existe 5 sortes de manipulation :

         1)- La translation doigt-paume

l’enfant prend l’objet entre ses doigts et le transfère vers sa paume

         2)- La translation paume-doigt

l’enfant transfère l’objet de sa paume vers ses doigts

         3)- Le shift

l’enfant déplace ses doigts sur l’objet pour le prendre différemment ou pour effectuer une action (boutonner ou déboutonner)

         4)- La rotation simple

l’enfant fait tourner l’objet sur une surface plane dans un mouvement simple

         5)- La rotation complexe

l’enfant utilise son pouce pour faire effectuer à l’objet une rotation complète

Jeux : petites balles ou des perles à texture différentes, cadres d’habillage, plateaux de tri et de comptage.

                            VI/- Les habiletés des deux mains

C’est l’ensemble de gestes qui nécessitent l’action coordonnée des 2 mains en vue d’un acte précis.

         1)- L’action symétrique

les 2 mains effectuent le même mouvement : étaler de la pâte à modeler à l’aide d’un rouleau

         2)- L’action coordonnée

les 2 mains se coordonnent pour effectuer la même action, cependant l’une sera utilisée pour stabiliser et l’autre fera l’action : mélanger la pâte à gâteau dans un bol à l’aide d’un fouet manuel. Une main tient le bol pour le stabiliser tandis que l’autre mélange la pâte grâce au fouet.

         3)- L’action complémentaire

les 2 mains agissent de façon complémentaire pour accomplir la même tâche : utilisation des ciseaux lors d’un atelier pâte à modeler ou sable magique

                            VII/- La capacité à utiliser un outil

Il s’agit de la capacité à utiliser un outil pour accomplir une tâche

Jeux : utiliser une gomme pour effacer du crayon